Logo Kanton Bern / Canton de BerneDirection des travaux publics et des transports
  • de
  • fr

Protection des eaux souterraines

Les eaux souterraines constituent notre principale ressource en eau potable ; dans le canton de Berne, 96 % de l'eau potable provient des eaux souterraines (sources comprises). La protection qualitative et quantitative des eaux souterraines s’avère donc primordiale.

Mesures d’organisation du territoire pour la protection des eaux souterraines

En ce qui concerne les eaux souterraines, le devoir général de diligence, l’interdiction de polluer et l’obligation de préserver les nappes souterraines sont valables dans toute la Suisse. L’objectif de cette protection des eaux souterraines, applicable à l’ensemble du territoire, est de maintenir les ressources aquifères dans leur intégralité

Les cantons sont tenus de déterminer les secteurs particulièrement menacés (Au, Ao, Zu, Zo), de délimiter les zones et périmètres de protection des eaux souterraines (zones S) et de les faire figurer dans la carte de protection des eaux.

Trouver un ou une spécialiste

Construction et protection des eaux souterraines

Divers travaux et interventions impactant directement ou indirectement les eaux souterraines requièrent une autorisation en matière de protection des eaux octroyée par l’Office des eaux et des déchets du canton de Berne (OED). Tous les projets de construction dans des zones de protection des eaux souterraines et toutes les constructions dans les eaux souterraines nécessitent ainsi une autorisation.

Les autres situations soumises à autorisation d’après l’article 26 de l’ordonnance cantonale sur la protection des eaux (OPE) figurent dans la notice Compétences pour l’octroi des autorisations en matière de protection des eaux.

Trouver un ou une spécialiste

Etudes d'eaux souterraines

La législation cantonale sur l’utilisation des eaux charge l’Office des eaux et des déchets de recueillir les données de base nécessaires à une utilisation rationnelle ainsi qu’à une protection qualitative et quantitative des eaux souterraines. Le canton de Berne a, dès les années 70, procédé à des études approfondies en la matière. Les résultats de ces études hydrologiques se trouvent dans la série de rapports « Données pour la protection et la gestion des eaux souterraines du canton de Berne » appelés « rapports bleus » dans le jargon professionnel.

Carte des gisements d'eau souterraine und carte de bilan des eaux souterraines

La carte des gisements d’eau souterraine du canton de Berne présente les gisements d’eau souterraine en roches meubles, les directions d’écoulement de l’aquifère, les lignes isohypses des surfaces de nappes et de la couche imperméable ainsi que les stations de mesure du niveau et de la qualité de l’eau souterraine (avec liens vers les données actuelles et celles de longues périodes).

La carte de bilan des eaux souterraines indique encore les différentes tailles des eaux, par exemple pour l'ensemble des eaux souterraines et la quantité totale d'eau utilisable en théorie.

Nappes d'eaux souterraines karstiques

Les principales nappes d’eaux souterraines karstiques ont fait l’objet d’une étude dans le cadre du projet SWISSKARST.

 

La carte des nappes d’eaux souterraines karstiques est consultable sur le Géoportail de la Confédération.

Modélisation d'un aquifère

Des connaissances approfondies des eaux souterraines et de leur fonctionnement sont nécessaires afin de protéger et d’utiliser ces ressources essentielles. La modélisation des eaux souterraines permet de représenter de manière précise les conditions du sous-sol et donc de cartographier périodiquement les eaux souterraines et de contrôler les conséquences de leur utilisation. Ces modèles sont également utilisés dans le cadre des planifications régionales. L’OED dispose actuellement de modèles des eaux souterraines FEFLOW pour l’Emmental et le Seeland bernois. Sur demande, les données de projet peuvent être mises à disposition de bureaux d’étude hydrogéologiques.

Partager